La nouvelle



   « Tiger, tiger, burning bright /In the forests of the night,/ What immortal hand or eye/ Could frame thy fearful symmetry ? » / William Blake (1)

   L es tigres feulèrent durant la moitié de la nuit. Puis ils s’endormirent, et se réveillèrent affamés. C’étaient encore de très jeunes fauves. Le peu d’intérêt que la tigresse manifesta rapidement à l’égard de ses trois rejetons posa notamment un problème de lactation pour cette femelle négligente et un problème de survie pure et simple pour les petits. Mais les progrès de la science en matière de défaillance nutritionnelle réglèrent la question : la responsable-nursery du zoo, Delly Duke, se chargea des jeunes félins voraces. Ils étaient forcément encore patauds, mais se montraient bizarrement agressifs. Même leur mère semblait les craindre. Bref, ils affichaient un comportement déviant , et Delly nota sur son calepin :
   « Les trois tigrillons sont bien « étranges ». Surtout Shere Khan (c’est Freddy qui a tenu à le nommer ainsi) à cause de sa façon de faire quand il vient se frotter à ceux qui prennent soin de lui. Il ne « demande » rien, il a l’air de dominer les humains. Ceux-ci se laissent prendre à ses chatteries. C’est tout naturel, tout bête. Mais l’animal se glisse dans la confiance des gens, comme si c’était tout naturel. Mais les autres, son frère et sa sœur, agissent de même. Ce sont de petits démons caressants. »
   Note Delly Duke : « Insidieux. Insidieux est le terme qui convient, mais « goulish » siérait encore mieux. En effet, j’ai pu en ma qualité de conseillère en éthologie animale observer le comportement de Shere Khan, de son frère et de sa sœur ( Tom & Lydia ! ) En fait, ils semblent « nous » observer » et tenter de nous « catégoriser » – bel et bien. Incontestablement, Shere Khan est le chef de la « fratrie ». C’est lui qui préside aux jeux du trio. Tom et Lydia lui obéissent totalement et spontanément. Avec un total acquiescement. Ils semblent toujours attendre les consignes de leur frère : en fait le « benjamin » des trois… Mais c’est incontestablement le plus intelligent du lot, si ce terme a quelque valeur dans le vocabulaire des spécialistes du règne animal. Les félins sont-ils réellement bien placés dans le classement des intelligences animales ? Ah, l’éthologie ! Et ses mystères ? Les félins, par exemple, sont largement battus sur le plan de l’intelligence par les rats et/ou par corbeaux. Mais certains récits de chercheurs insistent sur les ‘techniques’ de chasse des prédateurs de la savane ou de la jungle et les placent plus ou moins hauts dans le domaine de l’invention, alors que d’autres parlent de comportements qui évoluent exclusivement au nom de la nécessité. Mais l’éthologie est une science « moderne ». Delly Duke a noté : « Ce Shere Khan est un bestiau diabolique, qui bouscule notre connaissance des mœurs félines. Je vais l’explorer de mon mieux … »
   Mais Miss Duke n’était pas une « scientifique » reconnue. Comme Schliemann qui fut considéré comme un « doux dingue » avant de situer et de découvrir Ilion/Troie, bien avant l’archéologie universitaire officielle. Et Miss Duke pensait peut-être devenir le Schliemann de l'éthologie … Pourtant les événements la gagnèrent de vitesse …
   En pénétrant dans la tanière de béton de Shere Khan, de Lydia et de Tom (Cat), Joss, le gardien des félidés, trouva le cadavre de la (relativement) jeune femme. Mutilé et grignoté par de petits crocs. Les enquêteurs en poussèrent des cris d’orfraie : la victime avait été « scientifiquement dépecée », un Jack-the-Ripper n’aurait pas fait mieux ! Les organes avaient été disposés autour du cadavre de Delly Duke, comme pour laisser un message : à QUI ? POURQUOI ?
   Ils trouvèrent Khan endormi, innocemment, dans son berceau de béton. Il ronflotait, dans une sorte de sourire, dévoilant ses dents de petit félin … bien trop jeune pour songer à autre chose qu’à des jeux innocents avec son frère et ses sœur, repus et silencieux …


FIN


(1) « Tigre, tigre flamboyant dans les forêts de la nuit, quelle main, quel œil immortels ont tracé ton effrayante symétrie. » William Blake, TIGER, TIGER.

© Daniel Walther. Reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur.

 
 

Nouvelles
Le Déchirement



06/10/12