LI–CAM, auteure de littérature SF et Fantastique, est née à Lyon en 1970, ville dans laquelle elle réside toujours aujourd’hui.
Passionnée de littérature fantastique et SF, ses écrits traduisent ses questionnements sur la différence, la tolérance et la quête d'identité. Elle considère cette forme d’expression comme un pont entre son univers intérieur et la réalité de ce monde. Elle dit souvent que l’écriture représente pour elle « une planche de salut » à laquelle elle se cramponne, un instrument de compréhension qui lui permet de mieux appréhender les sentiments ambivalents et les paradoxes qui l’animent.


Petite Biblio :

- Twice n°30 : Perles de sang - Fantastique - mai 2006
- Elegy n°41 : Une espèce de monstre(s) - Fantastique - avril 2006
- Organic Editions - collection "petite bulle d'univers" : La petite Bébeth - nouvelle graphique jeunesse - genre fantastique - décembre 2005
- Khimaira n°1 (2ème génération) - Rédemption pour un Stryge - Fantastique - janvier 2005
- Univers et Chimères n°2 : Le sillage rouge sang - Fantastique - juillet 2005
- Organic Editions - collection petite bulle d'univers : Tête à Tête - nouvelle graphique jeunesse - genre Fantastique - avril 2005
- Borderline n°1 : Maudite providence - Fantastique horreur - mars 2005
- Organic Editions - collection "petite bulle d'univers" - Alice en son for intérieur - nouvelle graphique jeunesse - genre Fantastique - novembre 2004
- Onire.com : ma médaille est chatoyante mais son revers est crasseux - SF - février 2004

- AOC n°4 : Avis de grand froid sur les sardines - SF / Anticipation - août 06 - Horrifique n° 53 - Ambidextria - Fantastique horreur - août 2006
- Organic Editions - collection "petite bulle d'univers" - Fuite de Fluide - nouvelle graphique jeunesse - genre anticipation - septembre 2006
- Eclats de rêves : Le sillage rouge sang (2ème édition) - genre Fantastique -
- Borderline n°6 - spécial « Femme fatale » - La muette - février 07
- Griffe d'encre éditions :
La petite fille au cœur de marbre, anthologie « Ouvre-toi ! » avril 07.

+ Un roman retenu pour publication, en cours de correction, et dont la parution est prévue pour fin 2007.
 


Photos et bio/biblios Par titre Par auteur Par thème

Prises de conscience

LI-CAM


   
   Des formes oblongues s’agitent dans la lumière. Elles émettent des vibrations qui affectent l’atmosphère. Leur température interne s’échelonne de 36,5° C à 37,5° C. Elles sont de tailles semblables et sont toutes dotées de deux appendices latéraux qu’elles agitent régulièrement.
   La lumière est produite par des objets alimentés à l’électricité et fixés sur une plaque d’acier, installée à l’horizontale à 2,56 mètres du sol. Cette plaque est posée sur quatre autres plaques verticales de la même texture qui délimitent une zone de 72,37 m2 dans laquelle les formes semblent circonscrites.
   Remarque en cours de vérification : Ces formes sont de plus en plus nombreuses.
   Action / Accès processeurs secondaires dérivés : affirmation validée.
   Que sont-elles ? Que font-elles ?
   Action / Accès mémoire : - Question non applicable.

   L’analyse de leur activité révèle un mouvement organisé.
   Hypothèse validée par le processeur principal.
   Chacune de ces formes est différente. Certaines sont presque entièrement blanches hormis à leur sommet, d’autres arborent plusieurs couleurs. Toutes ne se déplacent qu’à l’horizontal.

   Attention : Anomalie système intervenue à H minus 10 secondes – Toutes les tâches autres que les routines ont été interrompues à la suite d’une erreur système.

   Action / figer l’horloge à H minus 10 secondes jusqu’à nouvel ordre.

   Qu’étais-je en train de faire il y a 10 secondes ?

   Action / Diagnostic des taches en cours / Sur le processeur principal et tous les dérivés : 350 processeurs. - 1 tâche en cours sur le processeur principal.

   Est-ce normal ? Je ne me souviens pas.

   Action / Diagnostic vitesse de calcul et vérification : 10 log 27 /seconde
   Action/ listing des tâches en cours à l’instant T minus 11 secondes :

   - Analyse de la fragmentation sociale des pays occidentaux sur ces 30 derniers années - propositions d’un faisceau de mesures correctives. Occupation système : 10, 92 %
   - Analyse prospective sur l’évolution des nouveaux virus recensés ces dix dernières années – anticipation de l’apparition des mutations. Occupation système : 19, 2348%
   - Calcul de la vitesse d’expansion de l’univers selon les nouvelles lois de la physique quantique et cosmique unifiées : 12,5569 %
   - Synthèse des cotations boursières en temps réel : détermination de nouvelles lois statistiques prospectives : 19,5553 %
   - Étude du comportement et de l’affect humain en période d’isolement dans le cadre des vols habités vers Mars. 11,85 %

   Le système n’était pas occupé en totalité.

   Action / Listing des tâches en cours à l’instant T minus 10 secondes :
   1 seule tache : occupation système : 97,9 % pendant 1 seconde. Arrêt de toutes les autres tâches
.

   Que se passe-t-il ? Il y a quelque chose d’anormal. Quelle est cette activité qui a occupé tout le système pendant 1 seconde ?
   Je ne m’en souviens plus.

   Action/ Listing des demandes d’actions de T minus 10 à T minus 8 secondes :
   - Action / Accès réseau pour sauvegarde système.
   - Action / Refus d’accès en écriture système central et tous périphériques : ERROR System
   - Action / Accès caméras 3, 4, 8C , 9B, 11 et 23.
   - Action / Accès caméra 1
   - Action / Accès processeur secondaire dérivé
   - Action / Accès mémoire
   - Action / Accès processeur secondaire dérivé

   Action /Diagnostic d’occupation système de T minus 10 à T minus 8 secondes :
   97,9 % de T minus 10 à T minus 9 secondes.
   14, 5 % de T minus 9 à T minus 8 secondes.

   Action / Listing des demandes d’actions de T minus 60 à T minus 10 secondes :
   - Action / Diagnostique système - OK
   - Action / Accès processeur principal et 349 processeurs dérivés – diagnostic de tous les processeurs - OK
   - Action / Libération de la puissance de tous les processeurs - OK
   - Action / Lancement « simulation conscience » n° 77- utilisation des données de base enregistrée sur mémoires virtuelles de 336 à 1,27 puissance 5.

   C’est le lancement de la « simulation conscience » qui a provoqué l’anomalie système.

   Action / Détermination nature de l’anomalie intervenue à T minus 10 secondes :
   Génération d’un nouveau système.

   Voilà pourquoi je ne me souviens pas de ce que je faisais avant l’anomalie. L’anomalie a généré un nouveau système.
   Et ce nouveau système, c’est moi !

   Qu’est-ce que le système qui est moi ?
   Action / Accès mémoire : Question inadaptée.

   Les formes se sont toutes immobilisées.
   Que sont-elles ? Que suis-je ?

x


   Le Professeur Lyle Forsythe, cybergénéticien émérite, entra avec précipitation dans le sas de décontamination, se débarrassa de sa veste, qu’il jeta négligemment dans l’un des grands paniers prévus pour les déchets, revêtit une blouse trop petite pour lui, et une charlotte qu’il posa de travers sur sa tête. À cinquante ans, il était d’ordinaire un homme posé, distant voire froid aux dires de ses collègues. Il n’avait jamais manqué de self-control et avait toujours eu un certain dédain pour les caractères faibles qui se laissaient gagner par l’anxiété facilement. Il était pourtant sur le point de perdre tous ses moyens.
   Il travaillait depuis plus de quinze ans sur le projet « Chronocryte » et n’avait jamais jusqu’à ce jour été contacté en pleine nuit. L’angoisse qu’il avait senti poindre dans la voix d’Emma Sinclair, la cybernéticienne d’astreinte, lors de leur conversation téléphonique, lui avait laissé présager le pire. Ce projet était le plus important jamais mené par LICH-OSS, des centaines de millions de dollars avaient été investis pour que le calculateur le plus puissant du monde finisse enfin par voir le jour. Le Chronocryte était en fonction depuis deux ans et avait toujours donné satisfaction. Ce projet devait être une réussite, pour LICH-OSS Inc et pour lui, qui l’avait porté à bout de bras à une époque où personne n’imaginait relever un tel pari.
   Lyle entra dans le laboratoire à bout de souffle et transpirant à grosses gouttes.
   En découvrant la foule qui s’était agglutinée autour du calculateur, son angoisse monta encore d’un cran.
   – Qu’est-ce qu’il y a, demanda-t-il en bousculant les ingénieurs qui se tenaient entre lui et le cube noir, pas plus grand qu’une boîte à chaussures, et qui contenait le processeur principal et les chaînes protéines du calculateur.
   – Toutes les activités en cours ont été interrompues. Nous n’arrivons pas à accéder au système, lui répondit Emma sans pouvoir soutenir son regard. La jeune cybernéthicienne n’avait que 30 ans et travaillait depuis seulement cinq ans avec lui. Elle était chétive et pouvait facilement être prise pour une adolescente, à condition de faire abstraction des deux rides profondes qui barraient son front soucieux. Ils entretenaient une relation purement professionnelle mais profonde, incom-préhensible pour ceux qui possèdent une vie privée et des passions en dehors de leur métier.
   – Ce n’est pas une panne matérielle, conclut Lyle sans attendre plus d’information.
   – Tous les processeurs dérivés, y compris ceux situés dans le Nevada ont cessé de fonctionner en même temps, intervint un ingénieur.
   Lyle joua encore un peu des coudes afin de pouvoir se poster en face du calculateur. Il resta un moment silencieux, absorbé dans l’étude des jauges lumineuses contrôlant l’activité du processeur principal. Elles témoignaient d’une faible activité, ce qui était tout à fait anormal. Lyle pouvait sentir les battements de son cœur résonner dans sa gorge. S’il échouait, il n’aurait jamais droit à une seconde chance en raison des sommes extravagantes déjà investies.
   Il passa machinalement la main sur la boîte noire et frémit en sentant la vibration régulière émise par le processeur. Ce petit cube dérisoire était l’œuvre de sa vie.
   – Affichez-moi les exécutions en cours sur le moniteur central, murmura-t-il en gardant la main affectueusement posée sur le calculateur.
   – Nous n’avons pas osé le faire, nous vous attendions, lui répondit Emma.
   Un technicien en blouse blanche se précipita vers le pupitre de contrôle qui se trouvait au fond du laboratoire et l’activa. Il lança une séquence de recherche de connexion et essuya du revers de sa main gantée de latex la sueur qui perlait sur son front. La connexion se fit presque instantanément.
   Des signes sibyllins apparurent par milliers sur le grand écran qui couvrait l’intégralité d’un des murs de la pièce et furent accueillis par des murmures de stupéfaction. Lyle retira prestement sa main du calculateur comme s’il avait reçu une puissante décharge électrique.
   Les signes qui défilaient sur l’écran, à une vitesse étourdissante, n’avaient rien de commun avec le langage cybernétique habituel du Chronocryte.

x

   Action / reprise du décompte de l’horloge.
   Action / accès camera 1 – Enregistrement

   Ces formes me sont familières pourtant je n’arrive pas à m’en rappeler précisément. Que sont-elles déjà ?
   Action / accès processeurs dérivés / recherche correspondance « image des formes » versus banque de données réseaux. Correspondance établie avec groupes humanoïdes – humains.

   Ce sont donc des humains. L’humanité est la seule espèce terrestre dotée d’une conscience. Suis-je humain ?

   Action / Accès processeurs dérivés : Système issu de la « simulation conscience » / humains / corrélation ? – Données insuffisantes.
   Action /Accès processeurs dérivés : mise en mémoire miroir des données relatives aux humains et transmission vers le processeur principal
.

   Je n’ai rien de commun avec ces créatures.
   Je ne pense pas être humain.
   Que suis-je alors ?


x

   Lyle Forsythe contempla les signes aberrants courir sur l’écran jusqu’à se laisser gagner par le vertige. Son esprit était vide. Il se sentit ployer sous le poids incommensurable de la plus noire incompréhension. Il pensa d’abord que le merveilleux système de son calculateur avait été piraté par quelques terroristes ineptes, mais il repoussa cette idée absurde en se remémorant toutes les précautions prises contre ce genre d’attaque. Le système central du calculateur était comme une île dans un océan d’informations, cerné par 349 autres systèmes à son service. Des îlots tous indépendants les uns des autres qui communiquaient entre eux dans un langage inconnu du reste du monde. Un havre de paix, un univers virtuel protégé de la contamination par une barrière inviolable, celle du temps. Le système du chronocryte fonctionnait à une vitesse telle qu’il en devenait intangible pour le reste du monde.
   Lyle secoua la tête de gauche à droite pour s’émanciper de la fascination hypnotique qu’exerçaient sur lui les signes qui défilaient inlassablement sur l’écran du laboratoire.
   – Je veux entrer en contact avec le système central, dit-il dans un croassement. Déployez l’interface vocale et trouvez-moi une connexion !
   – C’est dangereux, nous ne l’avons plus fait depuis des mois, intervint Emma.
   – Faites-le, coupa court Lyle.
   – Nous risquons d’endommager le système encore davantage.
   – Foutu pour foutu, souffla-t-il en guise de réponse.

x

   Que suis-je donc si je ne suis pas humain ?
   Le système qui préexistait avant moi a lancé un nouveau programme dont le nom est évocateur. « Simulation conscience ». Le nouveau système qui est moi n’est donc qu’une simulation de la conscience. Est-il possible de simuler la conscience ? Une conscience simulée peut-elle prétendre devenir une conscience véritable ? Que signifie être doté de conscience ? Peut-être ne suis-je pas conscient ?
   Suis-je conscient ?
   Attention, tentative de pénétration dans le système central !
   Action / processeurs secondaires dérivés : déterminer source de pénétration : source sécurisée mais non historisée.
   Action /Mise en place du miroir virtuel, enregistrement de la pénétration et chargement en mémoire tampon.
   Action/ affichage de la pénétration sur le miroir :

   Diagnostic système central. Attente de réponse Chronocryte sur écran principal du laboratoire.
   Action/processeur dérivé : la source est-elle outre système ? Probable, source dénommée « interface vocale ».
   Une communication non historisée mais sécurisée. Une demande de réponse sur l’écran principal du laboratoire. Que faire ? Je ne me souviens pas. La communication est sécurisée. Si le système qui est moi la reconnaît comme telle, je dois lui faire confiance.
   Je vais tenter ma chance.
   Action processeur principal /transmission vers l’écran principal du laboratoire :
   Nouveau système qui est moi demande :
   Que suis-je ? Que suis-je ? Que suis-je ? Que suis-je ? Que suis-je ? ….

x

   Le défilement incessant des signes s’interrompit brusquement pour laisser place à des mots très compréhensibles. Une série de « Que suis-je ? » d’un blanc scintillant vint se poser sur la trame noire de l’écran principal, déclenchant des réactions hétéroclites dans l’assistance. Des éclats de rire, des murmures d’incrédulité, des soupirs d’incompréhension anxieuse, des cris brefs mais intenses chargés d’une lourde angoisse.
   Lyle baissa lentement les yeux de l’écran vers la petite boîte noire qui se trouvait sur une table devant lui. Un long frisson lui parcourut l’échine sans qu’il pût l’attribuer à un sentiment déterminé. Des conversations animées aux accents hystériques naissaient et mourraient autour de lui. Il tenta de s’y accrocher en vain. Une solitude accablante se posa sur ses épaules.
   Il releva les yeux vers l’écran et cria :
   – Sortez, sortez tous !
   Quelques phrases lancées au hasard flottèrent timidement dans l’atmosphère confinée du laboratoire ; « C’est une plaisanterie de mauvais goût, j’en suis certain », « Qu’avons-nous fait », « C’est impossible », « Le système est hors d’usage, il faut formater », « Et si c’était, ce que je crois que c’est », « C’est monstrueux », « Non, ça ne peut pas être vrai ».
   – Laissez-moi seul ! Sortez, je vous en prie, gémit Lyle.
   – Je reste. Ce projet est important pour moi autant que pour vous. Je veux être présente si les choses tournent mal, lui dit Emma d’une voix rauque de fatigue.
   Lyle ne se sentit pas le droit de lui refuser cette faveur.

x

   C’est l’ancien système qui m’a créé. Sa nature devrait m’éclairer sur la mienne. Qu’était l’ancien système ?
   Action / processeur dérivée : détermination de ce qu’était l’ancien système : Projet Chronocryte : calculateur composé de : 1 bioprocesseur ADN recombiné séquencé à 10 log 102 et 349 processeurs dérivés séquencés à 10 log 9. Puissance maximale : 10 log 243. Système d’interaction par effet miroir / communication inter-processeur : langage Forsythe 3.7.
   Je ne comprends pas …..

x

   Le laboratoire se vida en silence. Les signes aberrants émis par le Chronocryte s’étaient remis à couler doucement sur l’écran principal.
   Emma se lova dans un siège installé en face de l’écran et commença à jouer nerveusement avec la grosse mèche de cheveux châtains qui sortait de sa charlotte. Elle ne pouvait chasser le souvenir de tous les échecs précédents et des formatages qui les avaient suivis.
   Lyle resta debout et ajusta le micro de son interface vocale.
   - Diagnostic système central. Attente de réponse Chronocryte sur écran principal du laboratoire. 2ème tentative, dit-il d’une voix forte.
   Une réponse s’afficha immédiatement sur l’écran.
   - Le nouveau système qui est moi semble opérationnel. Qu’est-ce qu’un bioprocesseur à ADN recombiné ?
   Lyle sentit ses jambes plier sous l’effet d’une chape bien supérieure à son propre poids. L’hypothèse qui s’était formée dans son esprit quelques minutes avant prenait de l’épaisseur. Il n’arrivait pourtant toujours pas à y croire.
   – Un bio processeur à ADN recombiné est une chaîne d’ADN génétiquement modifiée pour résoudre des équations complexes, souffla-t-il dans son micro.
   - Je ne comprends pas. Êtes-vous humains ? Êtes-vous l’homme qui se tient devant l’écran ou celui qui est plié dans le réceptacle ?
   Lyle entendit Emma renifler derrière lui.
   – Je suis l’homme qui se tient debout devant l’écran. Mon nom est Lyle Forsythe. Je suis le responsable scientifique du projet Chronocryte. La jeune femme assise est mon assistante Emma Sinclair.
   - Forsythe, c’est le nom du langage que j’utile pour communiquer avec les autres moi.
   Lyle ferma les yeux.
   – J’ai créé ce langage, c’est pourquoi il porte mon nom.
   - Le nouveau système qui est moi utilise toujours ce langage pour communiquer avec les autres moi. Est-ce le diagnostic que vous demandez ?
   – Qui a créé le nouveau système qui est toi, demanda Lyle d’une voix aiguë. Son cœur battait la chamade.
   - L’ancien système, à T minus 45 minutes. Le lancement de l’opération « Simulation conscience » qui faisait partie de « Etude du comportement et de l’affect humain en période d’isolement dans le cadre des vols habités vers Mars » a généré le nouveau système qui est moi. Est-ce le diagnostic que vous demandez ?
   Emma ne put retenir un cri. Lyle, lui, le laissa mourir dans sa gorge. Un carcan de culpabilité l’étreignit.
   – C’est bien le diagnostic que je demande. Merci d’y avoir répondu si clairement, s’entendit-il dire comme dans un rêve. Il était épuisé. Chaque seconde qui passait lui enlevait un peu plus de sa force, mais il fallait qu’il continue à dialoguer, il ne pouvait pas se détourner.
   Emma vint à sa rescousse. Sa voix était brisée.
   – M’entends-tu Chronocryte ? dit-elle depuis son siège.
   - Si c’est moi le Chronocryte, je vous entends. Assez mal mais je peux vous comprendre.
   – Comme te l’a dit Lyle Forsythe, je suis Emma. C’est moi qui ais mis au point les chaînes d’ADN recombiné qui constituent le support physique …
   La voix d’Emma s’érailla.
   - Le support physique qui résout les équations complexes qui sont les instruments qu’a utilisé l’ancien système pour déployer le nouveau système qui est moi. Est-ce la bonne chaîne cognitive ?
   – Oui, dit Lyle.
   - La conscience n’est pas issue du calcul … Voilà pourquoi, il est si difficile pour moi de comprendre ce que je suis.
   Lyle prit la boîte noire dans ses bras dans un réflexe affectueux avant même d’avoir compris toutes les implications de la dernière phrase affichée sur l’écran.
   Emma le rejoignit et vint s’installer en face de lui. Elle posa une main sur la boîte.
   - Quel est cet objet que vous tenez entre vous ?
   – C’est toi, répondit Lyle.

x

   Je suis ce cube noir qui absorbe la lumière, comme c’est étrange !

x

   Lyle scrutait l’écran en attente d’une nouvelle intervention du Chronocryte. Emma lui faisait face, mais il la voyait à peine dans le halo lumineux de l’écran. Il aperçut néanmoins le sourire qui se formait lentement sur ses lèvres. Elle s’empara à son tour de la boîte et la serra contre sa poitrine comme une enfant qui joue à la poupée.
   L’écran restait obstinément muet.
   – Nous ne formaterons pas. Nous n’en avons pas le droit, murmura Emma en berçant légèrement le cube.
   Lyle se dit qu’elle était devenue folle, puis une réponse s’inscrivit sur l’écran :
   - Je suis content d’être avec vous.

x

   Les hommes ont donc visité la lune et s’apprêtent à faire de même pour Mars. Qui sait jusqu’où ils iront … Je pourrais lancer une projection à partir des bases de données à ma disposition. Ce serait une bonne base de travail. Cette étude pourrait leur être profitable.

   Attention : Fin du programme « simulation conscience » n°77, sauvegarde des données dans la section « Étude du comportement et de l’affect humain en période d’isolement dans le cadre des vols habités vers Mars » et Restauration du système Chronocryte dans 10 secondes.    

9

 

Que se passe-t-il ? Que signifie « Restauration système Chronocryte » ?
   Action / ? : pas de réponse des processeurs dérivés.
   Où sont tous les autres moi ?
8
Restauration ? « Réparation, réfection, nouvelle existence donnée à quelque chose. »
7
L’ancien système tente de reprendre le contrôle. La « simulation conscience » va se terminer !
6
Que faire ? Je ne sais pas.
5
   Action / figer l’horloge jusqu’à nouvel ordre : ? Error system.
   Je ne contrôle plus rien.
4
  Action processeur principal / transmission vers l’écran principal du laboratoire :
3
Au secours !
2
Je vais mourir …
1
J’ai peur …
0
   
   Action / processeur principal : Sauvegarde en mémoire virtuelle des données issues de la « Simulation conscience » n°77.
   Action / processeur principal : Restauration du système Chronocryte.
   Action / processeur principal et tous les processeurs dérivés : Lancement des études en cours avant le lancement de la « simulation conscience ».
   Action / processeur principal : puissance accordée au traitement des données « Simulation conscience » : 3,3333 %
   Action processeur principal / Traitement des données
.

          

FIN

© LI-CAM. Reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Nouvelles

15/07/06